Grève du 9 mai plus massive : plus de 700 PE grévistes dans la Vienne - appel de l’AG des PE grévistes de la Vienne
Publié; le 11 mai 2019 | snudi FO

Grève du 9 mai : la grève encore plus massive.

Plus de 700 PE grévistes dans la Vienne.

Appel de l’AG des PE grévistes de la Vienne.

 

Les professeurs des écoles grévistes réunis hier en Assemblée Générale avec le Snudi-FO86 ont fait le constat qu’une nouvelle fois la mobilisation a été massive contre le projet de loi Darmanin de transformation de la fonction publique, et contre le projet de loi Blanquer dite « Ecole de la confiance ». La grève a également été très suivie sur de nombreuses écoles par les ATSEM et le AESH.

Dans la Vienne, plus de 500 PE étaient grévistes le 19 mars et le 4 avril.

Ce 9 mai marque un nouveau palier dans le rejet de la loi Blanquer : c’est la plus forte journée de mobilisation, avec plus de 700 PE en grève (30%) !

 

De nombreuses écoles étaient fermées : Quinçay maternelle et élémentaire, Latillé maternelle et élémentaire, Saint Secondin, Chaunay, Gençay maternelle, Irma Jouenne Saint Benoit, Marçay, les Minimes Poitiers, la Grange Saint Pierre Poitiers, Mazerolles, Benassay, la Chapelle Moulière, René Cassin Jaunay-Marigny, le Martray Loudun, Maulay, Beuxes, Sammarçolles, les Roches Prémarie maternelle, Dissay maternelle, Montamisé élémentaire, Jouhé, Vendeuvre élémentaire, Bignoux, Micromégas élémentaire Poitiers, Thurageau, Loudun Prévert, Lusignan maternelle et élémentaire, …

Dans de nombreuses autres écoles la grève était majoritairement suivie : à l’EREA de Mignaloux Beauvoir et à la maternelle, Saint Sauvant, Limbre Migné-Auxances, Perrault Poitiers, Buxerolles Bourg, Daudet élémentaire Poitiers, Lakanal Littré Châtellerault, Herriot Châtellerault, Andersen maternelle Poitiers, JY Cousteau Vouneuil s/s Biard, …

 

Ils appellent les collègues sur les écoles à discuter sur la suite à donner à ces trois jours de forte mobilisation contre le projet de loi Blanquer, faire remonter leur prise de décision et motions à tous les syndicats du département.

Parce que personne ne sera épargné par la loi Blanquer si elle venait à passer, c’est dans l’unité syndicale et avec la mobilisation du plus grand nombre que nous pouvons gagner et obtenir le retrait du projet de loi Blanquer.

Il y a urgence, le projet de loi sera voté dans les prochaines semaines à l’Assemblée Nationale !

 

Parce qu’ils font le constat que sur de nombreuses écoles les parents d’élèves ignorent les causes de la grève, les enseignants réunis en AG appellent leurs collègues à organiser l’information et la discussion avec les parents d’élèves, par exemple :

-        en tractant hors de l’école en dehors du temps scolaire, à la grille, sur les vide-greniers, sur les marchés, …

-        en transmettant les tracts aux parents d’élèves (pièces jointes), leurs associations, leurs représentants, afin qu’ils les reprennent à leur compte, par exemple en les faisant diffuser dans les cahiers de liaison, ou par leurs propres moyens, afin qu’ils organisent la défense de leur école,

-        à proposer de participer à des réunions d’information à destination des parents d’élèves, à leur initiative, ou à l’initiative des enseignants.

 

Nous avons désormais besoin que les parents d’élèves prennent position contre la loi Blanquer, pour la défense de l’école publique de leurs enfants, pour la défense de l’Ecole de la République, et se mobilisent avec nous (en médiatisant leurs actions, en organisant des réunions publiques sur l’école, en organisant des journées « école morte », en affichant des banderoles sur la grille de toutes les écoles, en diffusant leurs propres pétitions, en occupant les ronds points, en sollicitant le soutien des élus locaux, en organisant des délégations auprès des députés et des sénateurs pour leur demander de combattre la loi dans les Assemblées, etc.)

 

Informons les syndicats de nos actions et des initiatives menées.

 

Buxerolles, le 9 mai 2019



Le Snudi-FO exige le retrait des projets de loi Blanquer et Darmanin : il faut maintenant se poser la question de l’après 9 mai, pour que le Ministre et le gouvernement entendent les revendications des enseignants qui défendent l’Ecole de la République et leurs conditions de travail.

700 grévistes dans la Vienne, et maintenant ? Faut-il appeler à de nouvelles journées de grève, à de nouvelles Assemblées Générales départementales jusqu’au retrait du projet du Ministre ? Faites nous remonter l’état de vos discussions.

 

Informez le syndicat de toute initiative et des actions menées.

 

Contacter le syndicat si vous avez besoin d’aide ou de conseil pour organiser l’information auprès des parents d’élèves, si vous avez des questions sur le cadre réglementaire pour conduire vos actions, etc.

  

DOCUMENTS POUVANT ETRE UTILISES POUR 

INFORMER LES PARENTS EN PIÈCE JOINTE

(tract 2 au format modifiable publisher sur demande)
affiche "projet de loi Blanquer qu'est-ce que c'est?" en lien ICI 


cale




Documents Liés
LOIBLANQUERCESTQUOI.pdf
PDF - 766.7 ko
Tract2_loi_Blanquer
PDF - 62.7 ko
tract01_parents_Loi_­Blanquer
PDF - 81.6 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Le ministre utilise le suicide de Christine Renon pour imposer les EPEP et le statut de directeur : honteux et inacceptable !
CANICULE : annonces du DASEN en CAPD / Conseils Snudi-FO86
Le 13 juin : le Ministre est là, nous aussi !
Grève du 9 mai plus massive : plus de 700 PE grévistes dans la Vienne - appel de l’AG des PE grévistes de la Vienne
Carte scolaire : communiqué intersyndical
Révélations contre vérités, suite à la campagne de presse en cours
Erreur du ministère dans le calcul du barème des permutations : plus de 17 000 collègues en stress pour ... 175 concernés (24 annoncés au départ) !
Attaque contre la Fonction Publique : communiqué CGT / FO / Solidaires
Suppression de 20.000 contrats aidés dans l’Education Nationale : FO écrit au ministre
A propos des annonces présidentielles…
INDÉPENDANCE SYNDICALE ET ELECTIONS POLITIQUES J-C Mailly : « Détermination, résistance et sang-froid »
FORMATION SUR LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ : Rappel de la réglementation - FO écrit à l’IA
GT moyens de remplacement - Le droit au remplacement menacé
Direction d’école : une fausse simplification des tâches
Garde d’enfants : pour FO, pas de remise en cause de ce droit !
CTSD carte scolaire de rentrée - 2 septembre
Restructuration des écoles à Montmorillon : communiqué de presse FO
Projet de décret : L’inversion de la hiérarchie des normes appliquées au statut des PE : les DASEN pourraient déroger aux 36 semaines de classes
Loi El Khomri : appel intersyndical au mercredi 9 mars à 14h00
Après la grève du 26 janvier
1 | 2 | 3 | 4 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo