​Appel de l’Assemblée Générale des grévistes de la Vienne
Publié; le 4 avril 2019, mis à jour le 11 avril 2019 | snudi FO

Aujourd’hui jeudi 4 avril, à nouveau, la grève dans le premier degré était très suivie. 

Plus de 500 professeurs des écoles étaient en grève dans la Vienne, ainsi que des ATSEM, des AESH et des professeurs du second degré.

De nombreuses écoles étaient fermées : 

- Charles Perrault Poitiers

- Daudet élémentaire Poitiers

- Damien Allard Poitiers

- Micromégas maternelle Poitiers

- Micromégas élémentaire Poitiers

- Brassens élémentaire Poitiers

- La grange Saint Pierre  maternelle Poitiers

- Paul Bert élémentaire Poitiers

- Mignaloux maternelle

- Benassay

- Lavausseau

- Dissay maternelle

- Jazeneuil

- Sammarçolles

- Avanton maternelle

- Vouneuil Sur Vienne

- Buxerolles bourg élémentaire

- Ingrandes maternelle

- Saint Rémi-Sur-Creuse

- Leugny

- Saint Savin maternelle

- Jaunay-Marigny Chincé

- Jaunay-Marigny Parigny

- …


Dans de nombreuses autres écoles la grève était très majoritairement suivie : Ferry Châtellerault, Bouloux élementaire Poitiers, Quinçay maternelle, Quinçay élémentaire, JY Cousteau Vouneuil s/s Biard maternelle et élémentaire, Tony Lainé maternelle et élémentaire Poitiers, La Chapelle Moulière, Buxerolles bourg maternelle, Cissé maternelle, Puylonchard Cissé, Jaunay-Marigny Paul Eluard, Rossignol Montmorillon,Pleumartin, Tercé, Biard élémentaire, Prévert Châtellerault, les Petits Cailloux maternelle Neuville, Saint Exupéry Poitiers, Jaunay-Marigny Paul Eluard élémentaire, Naintré Anne Franck, et Naintré Langevin ….

A l’issue de la manifestation départementale pour le retrait du projet de loi Blanquer qui, à 10 h, a rassemblé 500 collègues à Poitiers entre la Porte de Paris et le Rectorat, 200 se sont retrouvés en Assemblée Générale (ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps), pour discuter de la suite à donner à la mobilisation afin d’obtenir satisfaction.

Il en est sorti l’appel suivant :


Appel de l’Assemblée Générale des grévistes de la Vienne

organisée à l’initiative de la CGT Educ’action, de la FNEC FP-FO, de Sud Education, du SNUIPP-FSU, du SNEP-FSU, du SNES-FSU, du SNASUB-FSU.


D’ici le 9 mai, l’AG décide d’organiser partout la suite de la mobilisation, sous toutes les formes choisies par les personnels (jonction avec les AG et les samedis des gilets jaunes, opérations « écoles mortes », pressions sur les examens,…), y compris la grève.

L’Assemblée Générale demande aux syndicats :

- d’organiser des réunions d’établissements et de circonscriptions pour continuer d’informer les collègues et contrecarrer la désinformation du ministre

- de s’adresser aux élus par courrier et de leur demander des audiences

- d’organiser une information massive des parents et des citoyens (opérations de tractage, notamment sur les marchés).

La question de la grève reconductible massive pour gagner est à l’ordre du jour (48 sur 86 présents, lors d’un vote, étaient favorables à son lancement dès lundi).

Cette question doit être largement discutée dans les écoles, les circonscriptions, tous les établissements scolaires.

Appel adopté à l’unanimité des 86 votants

(Amphi Carbonnier, Hôtel Aubaret - Poitiers)


cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo