Alerte carte scolaire - Enquête carte scolaire
Publié; le 15 janvier 2019, mis à jour le 18 janvier 2019 | snudi FO

Alerte carte scolaire - Enquête carte scolaire



Chers collègues, 


Dans le contexte présent de mobilisation sociale, le DASEN a décidé, comme dans d'autres départements, de tenir les opérations de carte scolaire (fermetures, ouvertures, fusions de classes ou d'école) dans un délais très réduit :

- groupe de travail préparatoire (GT) : mercredi 30 janvier

- comité technique  spécial départemental (CTSD86) : vendredi 1er février

Alors que d'ordinaire il y a une semaine au moins entre le GT et le CTSD, cette année il n'y aura que deux jours! 


Donc seulement 48h pour les enseignants, les parents d'élèves et les élus pour prendre connaissance du projet concernant leur école, et préparer la riposte.

Il n'y a pas de doute que le Ministère par ces délais resserrés espère éviter la mobilisation contre sa politique de réduction budgétaire en lien avec le programme CAP2022 de diète imposée aux services publics, sous les bons auspices des feuilles de route de l'Union Européenne.

Le Ministre a donc tout à fait raison de craindre la mobilisation : dans tous les départements la dotation est insuffisante, et notre département ne fait pas exception. Avec une dotation de +0 postes pour une deuxième année consécutive dans la Vienne, le Ministre n'a pas changé de politique, et comme le gouvernement et le président, il récoltera la colère de son obstination!

Le Snudi-FO86 proposera aux autres organisations siégeant en CTSD (SNUipp-FSU, SE-UNSA et SNALC) de s'adresser d'une seule voix au DASEN afin qu'il déplace le CTSD.

Le Snudi-FO86 et sa fédération la FNEC-FP-FO déposeront un prévis afin de permettre aux collègues qui souhaitent défendre leur école y compris par le grève.

Nous vous invitions à nous retourner rapidement l'enquête carte scolaire de votre école en pièce jointe, ou nous contacter au 05.49.52.52.83 ou 06.60.41.34.85 pour remplir avec vous votre enquête et faire le point sur votre situation.



Vos représentants FNEC-FP-FO 86 au CTSD,

Marion Adloff, Diane Ferret, Fabien Vasselin, Julien Marmisse 



PS : N'hésitez pas à vous saisir également de l'enquête pour nous faire remonter les autres difficultés rencontrées sur votre école (remplacement, intervention RASED, scolarisation des élèves en situation dehandicap, autres, ...). Vous pouvez nous adresser les questions ou les revendications que vous souhaiteriez voir portées par vos représentants FO à l'occasion de cette instance quel que soit le sujet.


 

Une fois de plus, les enjeux des CTSD, qui prépareront la rentrée 1er degré dans la Vienne, seront de prendre des moyens existants pour les déplacer.

  

Pour info, quelques données extraites du communiqué de la FNEC-FP-FO à l’issue du CTM (Comité Technique Ministériel) du 19 décembre 2018, que vous pouvez lire en intégralité en PJ à ce mail :

>> DOTATIONS nationales 2018 pour le 1er degré :

2018-2019 : +3881 postes annoncés (obtenus en supprimant 2600 postes du 2nd degré et 200 postes administratifs), mais seuls 300 étaient mis à disposition pour les classes et les remplacements, le reste étant antièrement dévolu au seul dédoublement des CP et CE1 en REP/REP+ !

2019-2020 : +2325 emplois (+2850 titulaires mais -1050 stagiaires) A noter : en plus de la suppression des 1050 emplois stagiaires, les 2850 titulaires sont constitués par 1850 emplois pris au 2ndaire.

A noter : le dédoublement des CE1 en REP va accaparer de nombreux moyens, le dédoublement des CE1 en REP+ doit être terminé (seulement un peu plus de 80% des dédoublements ont eu lieu jusqu’à présent), et 150 ETP sont mis de côté pour encadrer la nouvelle politique du gouvernement concernant la hausse des besoins d’accompagnement de l’autisme.

Des emplois d’administratifs sont aussi supprimés à la prochaine rentrée : -400 sur le territoire national (-40 sur l’administration centrale, -360 dans les académies, -13 pour l’académie de Poitiers).

 

>> Et pour la Vienne ?

La dotation pour l'académie de Poitiers est de +0, comme l'an dernier. Le Ministère justifie cette dotation par une légère baisse démographique... mais oublie de dire que pendant des années la hausse réelle du nombre d'élève a toujours été minorée, et que les moyens réels correspondant n'ont jamais été ajustés par la suite.

Ceci justifie pourtant, aux yeux du ministère de renouveler encore une dotation 0 pour notre académie.

A noter : Lors du CDEN du 6 novembre 2018 le DASEN indiquait explicitement que le dédoublement des CE1 en REP allait poser à notre département un problème concret d’aménagement batimentaire, les communes concernées (Poitiers et Châtellerault) ayant d’ores et déjà annoncé ne pas disposer des espaces nécessaires à ce dédoublement d’effectifs.

 

Ainsi, une fois de plus, les enjeux des CTSD qui prépareront la rentrée 1er degré dans la Vienne seront de prendre des moyens existants pour les déplacer.

Rappelons que cette mécanique a eu pour conséquence l’année dernière la réduction drastique des PDMQDC, la fermeture de classes dans le rural au travers de restructurations liées au PROTOCOLE RURALITE, ou encore des fermetures de classes dans des écoles ayant une hausse d’effectifs (y compris en REP !!).

Recommencer une nouvelle fois la répartition des moyens à partir d’une dotation 0, c’est encore la menace de voir se reproduire ces écueils.

Le DASEN martèle que nous ne perdons pas de poste puisque le ministère ne nous en retire pas, malgré la baisse démographique d’élèves, la FNEC-FP-FO 86 retient que la dotation 0 va encore provoquer des dégradations de conditions de travail, des mesures injustes de fermetures, des demandes qui ne pourront pas être satisfaites, un risque évident de continuer de prélever les moyens d’ajustements sur les écoles du rural, alors que les mouvements sociaux pour dénoncer la disparition des services publiques dans le rural n’ont de cesse d’augmenter depuis plusieurs années. La FNEC-FP-FO 86 porte les revendications de maintien des services publiques et de dotations suffisantes, et rejoint les constats établis par le mouvement des gilets jaunes, tel que vous pourrez le lire dans le tract fédéral en PJ également :

« Pour un service public doté des effectifs et des moyens indispensables ! FO appelle à l’arrêt de toute suppression de services publics de proximité (école, bureau de poste, trésorerie, hôpital, maternité, …) et réaffirme la nécessité d’un réel débat sur les besoins et les financements nécessaires. Il faut un service public de proximité doté des moyens et effectifs indispensables, accessible à tous. »

  

Dans ce contexte alarmant, la FNEC-FP-FO 86 continuera de porter les revendications des collègues pour des conditions de travail satisfaisantes, dans des classes à effectifs convenables permettant l’exercice de notre profession, avec des RASED complets et des moyens de remplacement à hauteur des besoins du département, et ce sans que certaines équipes ne gagnent en qualité d’exercice, au détriment d’autres qui se verraient amputées de moyens leur faisant besoin :

 

DES CONDITIONS DE TRAVAIL SATISFAISANTES POUR TOUS ! 

Des moyens à hauteur des besoins !

 

Pour toute question, besoins d’aides, saisissez le syndicat ! snudifo86@gmail.com ou au 05 49 52 52 83 ou 06 60 41 34 85


cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo