FO boycotte le CDEN du 28 juin
Publié; le 28 juin 2017 | snudi FO

Chers collègues,


Veuillez trouver ci-dessous le courrier adressé par les représentants de la FNEC-FP-FO86 aux autres organisations syndicales, aux représentants des élus, et aux représentants des parents d'élèves siégeant au CDEN, afin de les alerter quant aux intentions de la Rectrice de procéder pour la première fois au recrutement de contractuels enseignants dans les écoles publiques de la Vienne, leur expliquer notre décision de boycott, et les inviter à engager la campagne contre cette mesure.


La FNEC-FP-FO86 n'a pas pris cette décision à la légère : mais il n'est pas dans nos intentions de discuter durant trois heures (ou plus...) de quantité de sujets totalement secondaires qui sont autant de poudres jetées aux yeux des élus et représentants de parents d'élève, alors que dans le même temps un tel mauvais tour se prépare dans le plus grand silence contre les personnels et les élèves ! 


Nombre de parents d'élèves tomberont de leur chaise à la rentré lorsqu'ils découvriront que faute d'enseignants recrutés en nombre suffisant depuis des années, l'enseignant de leur enfant sera recruté en CDD, mis en classe sur le tas, sans la moindre formation (et jeté ensuite)!


Aujourd'hui ce sont 40 contractuels qui sont prévus, mais ensuite combien d'autres? Où s'arrêtera la recherche à tout prix d'économies?


Face à l'urgence d'obtenir le retrait de cette mesure, nous avons pris cette décision avec notre fédération la FNEC-FP-FO86, fidèles au mandat que vous nous avez confié, de combattre chaque régression et remise en cause de nos conditions de travail, de l'Ecole Publique, et de notre statut de fonctionnaires d'Etat. 


Nous vous invitons à multiplier la campagne de signatures sur la pétition (en pièce jointe et en lien ici), à  faire connaître aux parents d'élèves, représentants de parents d'élèves et associations de parents d'élèves de vos écoles, la campagne que nous menons pour la défense de nos écoles et de nos conditions d'enseignement.



Le bureau départemental du Snudi-FO86


​​

Poitiers, le 27 juin 2017

 

Aux élus du département de la Vienne, aux organisations syndicales, aux représentants de parents d’élèves siégeant au CDEN de la Vienne.

 

           Madame, Monsieur,

 

Vous connaissez vraisemblablement l’intention de Madame la Rectrice de  Poitiers et de Monsieur l’IA-DASEN de la Vienne de procéder pour la première fois à la rentrée de septembre 2017 au recrutement d’enseignants Contractuels, dans le but de combler le manque d’enseignants en primaire dans le département.

 

Le SNUDI-FO 86, notre syndicat du 1er degré, avec la FNEC-FP FO 86 (sa fédération), se félicite de l’unité syndicale qui s’est fait jour au Comité Technique Académique pour dénoncer une telle précarisation : à l’unanimité, les organisations syndicales ont rejeté cette proposition de la Rectrice. Pour autant, ses services s’obstinent et passent outre.

 

Nous constatons que le recours à des personnels en situation précaire n’a jamais permis, dans le second degré, de résoudre le problème du manque d’enseignants et de la prétendue « crise des vocations ». 

Or, la Rectrice et ses services veulent instaurer la précarité dans une profession, celle de professeur des écoles, jusqu’alors épargnée dans notre département. 

Recruter des enseignants contractuels est un coup sans précédent contre l'école de la République : cela ne peut pas être sans conséquence ! 

Pire, ce recrutement n'est pas la conséquence d'un mauvais concours de circonstance, bien au contraire. Tout est fait depuis de longues années pour organiser cette pénurie, afin d'imposer cette mauvaise potion dont ne veulent ni les enseignants, ni les usagers de l'école, qui ont bien compris que ce recrutement signifie une dégradation supplémentaire du service public et des conditions d'enseignement dont nos élèves feront inévitablement les frais.

 

Force Ouvrière a donc décidé pour sa part d’aller jusqu’au bout dans le combat contre cette décision, qui risque d’installer durablement la précarité dans notre secteur d’activité. Aussi entreprenons-nous d’alerter largement les collègues, mais aussi les élus et les parents d’élèves, en boycottant le CDEN qui se tiendra demain, mercredi 28 juin à 14 heures, au Conseil Départemental. 

 

Lorsqu’un manque d’enseignants titulaires se fait sentir, il faut, comme nous le répétons depuis des années, recruter tout d'abord davantage au concours, ensuite ouvrir la liste complémentaire et, si celle-ci ne suffit pas encore, réunir à nouveaux les jurys afin de ré-abonder la liste des reçus au concours, comme le prévoit la réglementation de la Fonction Publique.

 

C’est à ce prix que pourront être améliorées les conditions de travail des enseignants, et les conditions d’apprentissage auxquelles ont droit les élèves confiés aux écoles publiques.

 

Déjà plus de 300 enseignants de la Vienne ont signé la pétition demandant aux autorités académiques de renoncer au recrutement d’enseignants précaires contractuels, et revendiquant un recrutement de fonctionnaires enseignants à hauteur des besoins. 

 

Pour FO, il est encore temps de renoncer à cette mauvaise solution.

 

Nous vous invitons à signer la pétition et/ou à agir, par toutes les formes que vous jugerez bonnes, pour faire aboutir cette demande (lien ici vers la pétition). 

Vous trouverez également en pièce jointe, pour complément d'information sur ce sujet, le compte rendu fort éclairant de l'audience avec les services du DASEN.


Sandrine Labbaye et Fabien Vasselin, représentants FNEC-FP-FO au CDEN de la Vienne


cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo