Dernière CAPD avancement ? Barèmes suite à la CAPD du 29/11/2016 - Notice sur les avancement et calcul du barème
Publié; le 30 novembre 2016, mis à jour le 2 décembre 2016 | snudi FO

Dernière CAPD avancement?

Barèmes suite à la CAPD du 29/11/2016

Notice sur les avancement et calcul du barème

La (dernière?) CAPD avancement à la classe normale s'est tenue hier, mardi 29 novembre. Vous trouverez ci-dessous :

1/ Le communiqué du Snudi-FO86 au sujet de cette "dernière" CAPD avancement

2/ Les barèmes de passage à l'échelon supérieur

3/ Un rappel sur le fonctionnement de l'avancement


DERNIERE CAPD AVANCEMENT?

COMMUNIQUE DU SNUDI-FO86 :

Hier s'est peut-être réunie la dernière CAPD « promotions » avec des avancements au choix, et au grand choix, sur la base d'un barème contrôlable par les élus du personnel.

Le ministère et ses soutiens habituels ont décidé de bouleverser cette mécanique objective de l’avancement des enseignants et de l’ensemble des personnels de la Fonction Publique.

La réforme de l’évaluation constitue pour le SNUDI FO une remise en cause sans précédent des statuts des personnels. Copié-collé de la réforme du ministre Chatel qui avait été retirée en 2012 suite à une importante mobilisation intersyndicale, cette réforme marque pour nous un pas inadmissible vers l’individualisation des carrières des enseignants.

 

Jusqu'alors, les représentants du personnel pouvaient contrôler sur la base d'un barème départemental les avancements des uns et des autres. La suppression de toute forme de barème, rendra impossible tout contrôle par les représentants des personnels : l'arbitraire s'y substituera.

Si le projet de décret sur l'évaluation est adopté, il n'y aura plus de note mais une appréciation de l'IEN sur la base d'une grille de compétences mélangeant à la fois notre façon d'enseigner, notre capacité à coopérer avec notre équipe mais également notre aptitude à travailler avec les municipalités et les parents. 

Ce type d’évaluation, c'est l'injustice, l'arbitraire, l'absence de réelles possibilités de recours, un management stressant, culpabilisant, et la porte ouverte à des exigences toujours plus nombreuses et variées en fonction des IEN : il suffit pour s'en convaincre de lire les "notes de cadrage" d'inspection de certains IEN qui devancent les décrets pour s'en convaincre. Les collègues déjà soumis au régime de cette nouvelle évaluation témoignent du surplus de travail demandé pour cette évaluation, et du stress engendré. Cela dément tous les propos tenus par ce qui ont fait allégeance à la Ministre, et se répandent depuis des mois pour vendre (une fois de plus) cette contre-réforme (de plus) à leurs collègues.

Car ce projet d'évaluation repose bel et bien sur un postulat : 

"Les enseignants n'en font pas assez, il faut les faire davantage travailler, pour cela il faut les mettre sous pression".

 

Sur la base de cette évaluation, l’IEN pourra décider arbitrairement des 30% de collègues les plus « méritants » pouvant bénéficier d’une promotion.

 

Ajoutons que lorsque le statut de la Fonction Publique a été créée à la sortie de la 2nde guerre mondiale, c’était pour que les fonctionnaires d’Etat et notamment les enseignants exercent leur mission en dehors de toute pression politique, religieuse et économique. Le projet d’évaluation qui s’annonce met les enseignants sous la coupe de leurs collègues, mais aussi et surtout des maires et autres collectivités locales, quand dans le même temps sera évalué notre rapport aux parents d'élèves et leurs représentants (notamment via le LSU, application dans laquelle les parents pourront laisser leurs commentaires à l'enseignant, et évidemment consultable par la hiérarchie)

Notre liberté pédagogique, notre indépendance professionnelle, seraient balayés dès la mise en place de cette nouvelle évaluation.

 

Est-ce ce que nous voulons?

 

Un pan entier de notre statut s'écroulerait : c'est donc notre contrat de travail qui se trouverait profondément modifié.

 

Comment peut-on soutenir, accepter, accompagner un tel projet entièrement tourné contre la profession?

 

Le SNUDI-FO défend la profession, et soutient donc sa fédération, qui avec la CGT et SUD a demandé à la ministre de renoncer à ce projet d’évaluation des enseignants et votera contre ce projet lors du comité technique ministériel du 7 décembre.

Le Snudi-FO86 appelle les enseignants à signer et faire signer la pétition pour le retrait de ce projet.

>>> signez en ligne ici (pétition papier en pièce jointe).

 

Pour plus d'informations sur le sujet, participez à la réunion d'infos syndicale (lire en bas de mail)

 

BARÈMES DE PASSAGES A L’ÉCHELON SUPÉRIEUR

(CAPD du 29/11/16)

PE :

Echelon

Grand choix

30% des promouvables

Choix

5/7ème des promouvables

Ancienneté

3ème à 4ème

 

 

20,994

4ème à 5ème

26

 

17

5ème à 6ème

31,25

30,25

28,906

6ème à 7ème

36,25

36,044

34,25

7ème à 8ème

41,078

40,083

33,75

8ème à 9ème

46,25

47,742

43,522

9ème à 10ème

60,903

55,50

49,861

10ème à 11ème

67,669

64,669

66,083

Instituteurs :

Echelon

Choix

30% des promouvables

Mi-Choix

5/7ème des promouvables

Ancienneté

8ème à 9ème

 

45,231

 

10ème à 11ème

56,044

 

 

 

Notice promotions/avancement : Quand, comment ?

Tableau d’avancement des professeurs des écoles et des instituteurs 

Professeur des écoles de classe normale et instituteurs.

 

Echelon

Grand choix

Choix

Ancienneté

 

PE

Instit

PE

Instit

PE

Instit

3e au 4e

 

 

 

 

1a

1a

4e au 5e

2a

1a 3m

 

 

2a 6m

1a 6m

5e au 6e

2a 6m

1a 3m

3a

 

3a 6m

1a 6m

6e au 7e

2a 6m

1a 3m

3a

1a 6m

3a 6m

2a 6m

7e au 8e

2a 6m

2a 6m

3a

3a 6m

3a 6m

4a 6m

8e au 9e

2a 6m

2a 6m

4a

3a 6m

4a 6m

4a 6m

9e au 10e

3a

2a 6m

4a

4a

5a

4a 6m

10e au 11e

3a

3a

4a 6m

4a

5a 6m

4a 6m


Professeur des écoles hors classe


Echelon

Temps de passage

1e au 2e

2a 6m

2e au 3e

2a 6m

3e au 4e

2a 6m

4e au 5e

2a 6m

5e au 6e

3a

6e au 7e

3a


Quand ?

La CAPD promotion dans la Classe Normal se tient généralement en novembre, la CAPD passage à la Hors Classe se tient généralement début juillet. Elles déterminent la date de promotion éventuelle. Pour avoir une promotion, encore faut-il être promouvable, c'est à dire avoir atteint l'ancienneté minimum requise de votre échelon (cf. tableau). 

La date de promotion peut être avant la CAPD (dans ce cas l'administration effectue un rattrapage). Le passage des PE est calcul du 01/09 au 31/08. Celle des instituteurs du 01/01 au 31/12.

Vous trouvez sur i-prof Assistant de carrière, votre date prévue de promotion à l'échelon supérieur : 

>> onglet "vos perspectives"

>> onglet "vos promotions"

Calcul du barème avancement dans la classe normal :

AGS* + noteX2 + bonification(s)

Bonifications :

+0,25 points par passage à l’ancienneté à partir de l’échelon 5 (cumulable)

+0,5 pour un retard d’inspection compris entre 4 et 6 ans

1 pour un retard d’inspection compris entre 6 et 8 ans

+1,5 pour un retard d’inspection compris entre 8 et 10 ans

* l'AGS est l'ancienneté générale de service : vous pouvez consulter la vôtre sur i-prof.

>> onglet "votre dossier"

>> onglet "votre ancienneté"

Calcul du barème d'accès à la Hors Classe (HC) :

échelonX2 + note + bonification(s)

Bonifications :

Education prioritaire : 1

Directeur : 1

CCP:1

A noter : ces bonifications sont nouvelles. Dans les faits elles réduisent grandement les chances des collègues adjoints d'accéder un jour à la HC. De nombreux collègues aujourd'hui à la HC n'y auraient jamais accédé si le décret du 10 février 2015 avait été publié plus tôt. Ce décret introduit une différenciation au sein du corps des enseignants, contraire au principe d'égalité de traitement au sein d'un même corps. Le décret introduit une notion de mérite, d'autant que de nombreux postes de direction, notamment REP/REP+, et les postes de CCP sont des postes dont l'accès se fait sur profil.

>>>Pour toute question contacter le syndicat<<<

PDF - 80.6 ko
Dernière CAPD avancement ? Barèmes suites à la CAPD du 29-11-2016 - Notice sur les avancements
cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo