CR CTSD : infos et annonces de l’IA à faire connaître
Publié; le 16 septembre 2016 | snudi FO

Le CTSD de rentrée, portant sur la carte scolaire, s’est tenu vendredi 2 septembre.

 

DECLARATION FNEC-FP-FO :

Dans sa déclaration FO a déploré que les 60 000 postes affichés n’aient d'existence, hélas, que dans les slogans ministériels et que la dotation ministérielle concernant notre département ne permette pas de répondre à tous les besoins :

-L’amélioration des décharges de direction se fait sans les créations nécessaires, elle est donc en réalité très largement financée sur les postes des départements : ce sont des remplaçants en moins pour faire face aux absences.

- Les postes plus de maîtres que de classes, ou scolarisation des enfants de moins de 3 ans sont créés en fermant ailleurs, en ne comptabilisant pas les moins de 3 ans de nombreuses écoles, ce qui conduit à des fermetures de classe et la fin de l’accueil de ces élèves dans des secteurs notamment ruraux où la nécessité de cet accueil précoce est pourtant démontré.

- La revalorisation des indemnités des enseignants en REP et REP+ s’est accompagnée d’une baisse de l’indemnité d’accompagnement éducatif.

FO a également pointé du doigt les modalités de mise en œuvre des nouveaux programmes et les conséquences sur les conditions de travail des personnels. (Intégralité de la déclaration FO en pièce jointe)

DÉCLARATION DE L’IA :

Refondation de l’école :

L’IA souligne le contexte particulier : il s’agit de « la dernière année de mise en œuvre de la réforme de refondation de l’école et du collège, dans un contexte sécuritaire terrible et dramatique ».

Sécurité et terrorisme :

Il indique qu’après des décennies de paix, nous sommes en guerre, et que nous devons développer une culture de la sécurité, car nous pouvons être frappés nous ne savons pas quand, mais partout. « Ce n’est pas le cœur de notre métier, mais nous devons faire preuve de vigilance sur ces questions de sécurité. Nous devons être solidaires, même si ce n’est pas toujours facile. Nous devons trouver des espaces dans nos écoles pour créer des lieux de sécurité ».

Commentaire FO : tant sur ce sujet que sur d’autres, chaque fois les directeurs se trouvent en première ligne, priés de satisfaire les demandes. FO soutient la demande FSU/CGT que des demi-journées soient banalisées afin de permettre aux équipes de mener cette réflexion. Toutefois, pour FO, il est indispensable que ces journées banalisées aient lieu sur les écoles en présence de représentants de la gendarmerie, des mairies et des services locaux de sécurité. Ces journées doivent servir à expliquer aux enseignants quelles mesures ont été prises par les services compétents.

L’IA répond y réfléchir. Il indique que les directeurs et directrices seront dispensés de Magistère pour la mise en place des différentes consignes de sécurité.

CTSD CARTE SCOLAIRE SUPPLEMENTAIRE EN JUIN :

L’IA indique qu’il aurait pu disposer de 7 postes supplémentaires pour faire des ouvertures si nous avions tenu un CTSD en juin afin de prononcer 7 fermetures supplémentaire au CTSD de mars, sur des écoles qui, dit-il, ont perdu de nombreux élèves entre ces deux dates.

L’UNSA et la FSU/CGT approuvent la tenue de CTSD en juin.

Pour sa part FO indique ses craintes : si nous ne pouvons que nous féliciter que la parole soit donnée aux représentants du personnel à l’occasion d’une instance supplémentaire,  nous comparons la situation de la Vienne à celle de d’autres départements où se tiennent des CTSD en juin. Dans ces départements ces CTSD sont accompagnés de mesures de fermetures et ouvertures conditionnelles. Par ailleurs ces instances ne servent pas toujours à fermer des classes sur des écoles qui ont perdu de très nombreux élèves. Trop souvent les CTSD de juin servent à récupérer des moyens, par des fermetures parfois injustifiées, dans l’unique but de pouvoir ouvrir ailleurs dans un contexte de pénurie de postes que nous connaissons partout, y compris dans 86. « Nous ne pouvons pas souhaiter connaître la même chose » indique FO.

FO souligne que dans le contexte actuel de créations de poste à un rythme réduit, cette souplesse supplémentaire donnée à l’administration pour  déplacer les postes ne peut pas conduire le Ministère à réagir et à augmenter l’enveloppe de la Vienne, bien au contraire !

Par ailleurs, nous soulignons que cette nouvelle méthode se mettra en place immédiatement après les élections de 2017, et que nos craintes sont d’autant plus importantes que ces CTSD de juin pourraient être à l’avenir utilisés dans un contexte quelque peu différent de réduction des moyens, tel que « non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ».

FO observe que l’absence de CTSD en juin est plutôt rare dans les départements, et que dans la Vienne cela permet une certaine sérénité des enseignants, des parents d’élèves et des élus au mois de juin. FO attire l’attention de l’IA sur les conséquences que cela aura pour le mouvement des personnels. FO rappelle également que de telles incertitudes ne peuvent que nuire aux investissements des mairies dans leurs écoles, dans un contexte où nombre d’entre-elles se trouvent étranglées.

L’IA se montre attentif à notre propos, mais assure qu’il n’utilisera qu’avec parcimonie le CTSD de juin. Il indique qu’il n’utilisera pas de mesures conditionnelles de carte scolaire, et assure que le but de ce CTSD est de maintenir l’absence de fermetures en septembre à la différence d’autres départements.

Il admet qu’avec des moyens supplémentaires la question ne se poserait pas, mais qu’à défaut il doit agir avec équité, et que tel est le but de ce CTSD de juin. 

OUVERTURES ET FERMETURE DE CLASSE, RASED :

L’ouverture conditionnelle sur Lusignan est annulée par l’IA, alors même que celle-ci était liée à la fermeture de Saint-Sauvant qui est pourtant maintenue, donnant ainsi 3 postes à l’IA pour faire des ouvertures.

L’IA se tient à la règle de ne pas nommer sur des postes G des PE sans CAPA-SH : en ne nommant pas d’enseignants sur les postes G d’Andersen-Poitiers et Vouneuil S/Vienne il dispose donc de 5 postes à répartir.

Commentaire FO : le départ au compte-goutte en formation CAPA-SH depuis de nombreuses années amènera cette situation à se reproduire et à s’amplifier, menaçant de mort les RASED. FO demande que les demandes de formation soient accordées.

Communiqué

La FNEC-FP-FO, et son syndicat du premier degré le Snudi-FO, se félicitent d’avoir été entendus sur plusieurs dossiers d’école pour lesquels les collègues les avaient mandatés et qui obtiennent une ouverture : la Villedieu du Clain, Montamisé élémentaire, Vouneuil-sur-Vienne élémentaire, Neuville J. Ferry élémentaire et Poitiers Saint-Exupéry élémentaire.

Ce sont les cinq mesures d’ouverture prononcées par l’Inspecteur d’Académie à l’issue du CTSD.

FO a indiqué son opposition à la mesure de fermeture confirmée sur l’école primaire de Saint-Sauvant. La nécessité de donner du temps et des moyens à cette école pour rétablir un climat serein pour les élèves et les personnels a été entendue par l’IA, mais faute de moyens suffisants alloués par le Ministère au département de la Vienne, la fermeture de la cinquième classe a été confirmée( lire ci-dessous « Pôle ressource ASH »).

Cette mesure, ainsi que le nombre important de demandes d’ouvertures qui n’ont pas pu être satisfaites, illustrent, alors que le quinquennat touche à sa fin, le fait que les effets d’annonce concernant les 60.000 créations postes ne se traduisent pas dans les actes. Ainsi, malgré des effectifs élevés, l’école élémentaire de Vouillé qui accueille pourtant une ULIS, ne peut obtenir d’ouverture.

Par conséquent, même si la FNEC-FP-FO a salué la répartition des 4 postes opérée par l’IA, elle a voté contre la carte scolaire de rentrée, ne pouvant se satisfaire du nombre important d’écoles qui feront l’année scolaire avec des effectifs importants et des moyens insuffisants, et donc dans des conditions d’enseignement difficiles, ce que l’IA a reconnu lui-même.

Contre : 2 (FNEC-FP-FO : 2)

Pour : 8 (FSU-CGT : 5, UNSA-Education : 2, SNALC : 1).

SCOLARISATION DES ÉLÈVES NON-FRANCOPHONES  (poste UPE2A) :

L’IA répond à la demande FO d’une création de poste UPE2A supplémentaire sur Poitiers, après celui obtenu il y a 2 ans.

Il indique être sensible à la problématique soulevée et aux éléments dont nous lui avons déjà fait part.

Faute de moyens il ne satisfait pas à cette demande, mais indique l’envisager pour la prochaine carte scolaire.

Faites remonter au syndicat tout besoin non satisfait afin de nous aider à continuer de défendre cette création de poste.

RESTRUCTURATION DES ÉCOLES DU DÉPARTEMENT :

Toujours dans le contexte de manque de moyens et de « refondation de l’école » (argument pédagogique CQFD), l’IA indique que cette année sera consacrée à la restructuration de la carte des écoles du département. Il indique ses axes :

-      Fusion maternelle-élémentaire là où les bâtiments se jouxtent ;

-      Regrouper sur un même lieu tous les élèves d’un même RPI déconcentré.

L’IA indique que la préfète partage ce point de vue : « Il faut arrêter de penser « École de la Commune » et penser « École pour la Commune ». Cela permettra d’éviter cet effet puzzle qui nous coûte beaucoup de moyens, nous oblige à maintenir des postes en trop grand nombre dans le rural, alors que nous manquons de postes dans l’urbain. Cela entraîne une répartition des moyens qui n’est pas équitable au détriment des secteurs dynamiques ». L’IA propose aux organisations syndicales des groupes de travail pour en discuter.

FO indique ne pas partager le point de vu de l’IA sur les fusions maternelle-élémentaire. Nous indiquons être pour le maintien d’écoles maternelles séparées des écoles élémentaire partout où elles existent : « L’argument de l’égalité ne tient pas dès lors qu’il s’agit de réserver l’existence d’écoles maternelles aux secteurs urbains et de ne laisser aux secteur ruraux que des écoles primaires où les classes GS/CP deviendraient la règle avec les difficultés que cela pose pour les enseignants et les élèves dans la majorité des cas ».

FO souligne également les problèmes que cela pose tant du point de vue des bâtiments (dortoirs, sanitaires, cours, salles de motricité) que du mouvement des personnels.

FO n’est pas surpris de ces annonces qui se font toujours plus nombreuses depuis 2012, agrémentées chaque fois d’arguments pédagogiques. Nous rappelons notre opposition à cette logique d’austérité et de menace sur les services publics, et nous dénonçons le double discours tenu dans les médias par le Président et la Ministre au regard du discours de l’IA.

Commentaire FO : sacrifier les écoles rurales au nom de la logique comptable est un choix politique, pas une fatalité.

Contactez le syndicat si votre école est menacée.

LISTE COMPLÉMENTAIRE, INEAT/EXEAT :

6 recrutements ont eu lieu pour l’Académie, dont 1 pour la Vienne.

Il ne s’agit pas de moyens supplémentaires, mais de remplacement de PES démissionnaires. Le Ministère n’a pas donné autorisation à l’académie de recruter davantage malgré les situations de déficit du 79 et du 86.

Le département est déficitaire cette année. Il manque 5 enseignants après les opérations d’ineats/exeats :

-      6 collègues quittent le département par exeat ;

-      13 entrent par ineat :

o   Rapprochement de conjoint : 8 demandes satisfaites pour 29 demandes ;

o   Raisons médicales : 3 demandes satisfaites pour 5 demandes ;

o   Raisons personnelles : 2 demandes satisfaites pour 21 demandes.

L’IA indique qu’il n’a pas pu accorder plus d’ineat car les autres candidats à la Vienne n’ont pas obtenu l’autorisation de quitter leur département par exeat.

Des brigades de remplacement seront donc utilisées pour faire face à ce manque de PE, privant donc la brigade départementale d’autant de moyens.

FO demande la satisfaction des demandes d’ineat et le recrutement sur la Liste Complémentaire du CRPE.

Faites remonter tout au long de l’année chaque remplacement qui ne peut pas être assuré.

Demandes ineat/exeat non satisfaites : contactez le syndicat pour la défense de votre dossier.

REP/REP+ :

L’IEN-A informe que les enseignants seront partiellement dispensés de M@gistère (REP+ : 6h, REP : 3h).

NOUVEAUX IEN :

IEN-A : M. Artaud remplace M. Fulgence ;

IEN Centre Vienne ASH : M. Desport remplace Mme Bréjon ;

IEN Poitiers Ouest : un « faisant fonction » occupera le poste pour l’année car le mouvement des IEN est passé.

 

Vos représentants FO au CTSD :

Fabien Vasselin, Julien Marmisse, Jean-Paul Garibotto.

 

 

 

 

 

 

 

cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo